La montagne avec ses aspects changeants selon le temps et les saisons, selon l’angle de vue ou le moment de la journée a toujours inspiré les peintres.
Voici quelques tableaux commentés de Suzanne Lansé, centré bien entendu sur ses chères montagnes alpines au-dessus du lac d’Annecy et le village de Talloires.
Vous pouve aussi vous référer à mon fichier précédent Suzanne Lansé, peintre des montagnes.

Tableaux 1 : La Tournette (en hiver et au printemps)
    

Son regard de photographe traque les contrastes d'ombre et de lumière dans des scènes aux couleurs tranchées, peintes parfois à partir d'un même sujet, d'une même réalité. Entre impressions et réalité, il y a le regard de la photographe, il y a le regard et le pinceau de Suzanne Lansé.

Tableaux 2 : Les dents de Lanfon
           
                                       
version 1975
Suzanne Lansé
a dû être particulièrement inspirée par ce site qu’elle a plusieurs fois représenté sous des angles différents et à des périodes différentes.

Le tableau, avec son mont enneigé et ses pics rocheux,  est basé sur un dégradé de couleurs, gris bleuté du ciel, bleu sombre du bas,  concentrés au milieu en une focale qui laisse éclater sa blancheur azurée.
Les teintes du bas s’éclaircissent progressivement vers la blancheur centrale tandis que les gris-bleuté du ciel et de la roche se conjuguent et s’éclaircissent eux aussi pour s’accorder dans les teintes blanches neigeuses de la montagne.

Tableau 3 : Le charbon

La montagne représente le sujet favori de Suzanne Lansé. On retrouve en particulier dans cette toile le fameux "bleu Lansé" qui représente vraiment sa signature, bleu profond basé sur des couleurs pures,  qui entre en osmose avec la lumière, se déclinant dans les paysages environnants.
Ici dans les eaux du lac et la roche des montagnes, pour s’adoucir dans des tons bleu laiteux.

 Tableaux 4 : La pointe percée et la tournette
           

Son exigence d’une recherche de beauté à travers le prisme de la lumière l’a conduit aussi vers une autre exigence, celle de la spiritualité qui est aussi un aspect important de sa vie. Elle prendra d’autant plus d’importance lorsque la cécité la contraindra à renoncer à la peinture.

 Tableaux 5 : Les dents de Lanfon & Ferme et dents de Lanfon
 
               
Dans le premier tableau, on peut y voir un animal, espèce de tortue à carapace bleue (bleu Lansé bien sûr) broutant l’herbe verte.  Où pourquoi pas, un gros félin aux oreilles triangulaires… Et vous, qu’y voyez-vous ?
Une montagne bien sûr d’un bleu profond se mêlant progressivement au bleu tendre du sommet puis au grisé du ciel. Avec au premier plan, le vert d’un pré et des esquisses d’habitations. »

Dans le second tableau, Suzanne Lansé aime mettre en scène ses différents composants. Le sujet principal est mis en valeur en jouant avec la lumière et en modifiant la perspective, comme en géométrie quand on change d’échelle. La maison apparaît comme prise en zoom tandis que la montagne sert plutôt de décor, cantonnée à l’arrière-plan, pour mieux mettre en valeur la maison aux tons rouges.

Tableau 6 : Village sous la neige

Ce paysage de Suzanne Lansé est très représentatif de son œuvre. Le bleu épuré du ciel et celui plus soutenu de la montagne contrastent avec le blanc du massif enneigé.

Tableaux 7 : Maison des bateaux, château de Duingt
      
                                                             La presqu’île de Duingt
Suzanne Lansé a souvent peint le château de Duingt et ses alentours, comme par exemple ses tableaux intitulés La presqu’île de Duingt, les vignes suspendues ou comme ici Duingt, la maison des bateaux.

Elle a vraiment réussi à donner l’impression de mouvement en brossant le bleu de la surface du lac et le brun verdâtre des arbres.

Tableaux 8 : Suzanne Lansé, portraits et autoportrait
          

Elle aimait se qualifier de peintre de haute montagne, contrairement à ceux « qui la peignaient de la plaine, confortablement installés. » Ce confort, elle ne l’a jamais recherché, elle le rejetait même, préférant partir avec un équipement léger, traquant pendant de longues heures le point de vue, le moment sublime qui la payait de tous ses efforts et qu’elle s’efforçait ensuite de traduire sur la toile.

------------------------------------------------------------------------------------------
<< Christian Broussas Montagne Lansé © CJB  °°° 24/05/2022  >>
------------------------------------------------------------------------------------------